L’univers du Motocross en deuil : le champignon Joël Robert décédé

Une triste nouvelle s’abat sur le monde sportif du motocross. Il n’y a pas longtemps, on assiste à la perte d’un grand nom de l’univers de la moto : Hubert Auriol. Cette fois-ci c’est le tour de Joël Robert. À seulement 77 ans, le sextuple champion du monde de motocross est décédé à la suite d'une infection au Coronavirus

Les débuts du champion sur moto

Joël a vu le jour en 1943 dans une famille qui lui a transmis la passion des motos. C’est ainsi qu’à 17 ans, il décide de faire son entrée en compétition. Son talent et la passion qui l’animait ont vite fait de lui en seulement 4 ans après son apparition en compétition le champion du monde de motocross dans la catégorie 250cc. Il devient par conséquent le plus jeune pilote de moto à s’accaparer ce titre.  Il connut ensuite une petite baisse de niveau et finit vice-champion de 1965 à 1967. Il revient au top niveau 4 ans après son premier titre où il remporte une fois de plus le titre mondial. Il confirme l’année suivante avec le même titre. Il était l’icône et l’avenir du motocross à seulement 26 ans. 

Il continue son bonhomme de chemin et signe chez le géant Suzuki où il remporte trois fois le titre de champion. 

Une grande perte pour l’univers du motocross

Il a établi durant sa carrière un palmarès exemplaire. Une chose est sûre, le pilote au grand cœur a marqué de son empreinte les pistes et les passionnés de motocross. Le champignon a également mis son expérience et son talent au produit de la Belgique en entraînant  l’équipe de motocross belge. Hélas, à la suite de complications respiratoires occasionnées par le coronavirus, le grand Joël Robert a perdu la vie malgré l’acharnement des médecins pour le maintenir en vie. À jamais il sera gravé dans le cœur de la communauté sportive, car il a tant donné à ce sport.